la callosotomie

academicindications

elle est indiquée lorsque l’épilepsie a un point de départ unilatéral et diffuse à l’hémisphère contro-latéral par le corps calleux. elle permet donc de diminuer la généralisation des crises, mais aussi de diminuer leur fréquence.

chez l’enfant présentant des troubles cognitifs important, on réalise une callosotomie totale de principe ; chez l’enfant parlant, on peut discuter une callosotomie des 2 tiers antérieurs en raison du risque de troubles du langage associés à la section du splenium.

en pratique, les indications de la callosotomie recouvrent largement celles de la stimulation du nerf vague, et compte tenu de son efficacité modeste, la callosotomie est peu pratiquée actuellement.

callosotomie IRM
callosotomie pour épilepsie liée à une encéphalite herpétique touchant les deux lobes insulaires ; intervention après échec de la stimulation du nerf vague.

chirurgie

 

l’intervention est pratiquée par un volet para-médian en région coronale, par voie inter-hémisphérique

callosotomie
A : abord et direction de vision  ; B : abord inter-hémisphérique ; C : incision du corps calleux dans les régions antérieures, jusqu’à visualiser le bec et l’artère communicante ; D : callosotomie postérieure jusqu’à visualiser la veine de Galien

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :