le saignement dans le syndrome du bébé secoué

academic

la théorie communément admise est celle d’un saignement par arrachement des veines cortico-durales lors d’un secouement violent.

pourtant, certains nient la réalité du syndrome du bébé secoué. il existe outre-Atlantique des cabinets d’avocats spécialisés dont le négationisme est le cheval de bataille.

la théorie d’un saignement par hyperpression veineuse a été avancée ; dans le tableau ci-dessous, nous comparons ces deux théories :  SBS théories

la théorie d’un arrachement des veines cortico-durales par secouement violent est corroborée par :

la brutalité du début clinique et sa survenue le plus souvent immédiatement après le secouement vont dans le sens de cette hypothèse.

de rares cas de saignement sous-dural en 2 temps (chez des enfants plus grands cf. ci-dessous) peuvent être expliqués par un spasme veineux lors de l’arrachement (comme dans la chirurgie des varices) qui se lèverait secondairement.

klonouski-hsda.jpg
enfant de 5 ans, chute mécanique, HSD minime vu à J0, bien toléré, retour à domicile puis aggravation brutale liée à un resaignement apparemment spontané ; l’évolution en 2 temps peut faire soulever l’hypothèse d’un spasme des veines cortico-durales arrachées.

il s’agit bien sûr d’une hypothèse basée sur des cas très rares et dans un cadre diagnostique très différent de celui du SBS.

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :